Quel avenir pour le minibus 1,2,3 GO Limoilou? | 18 octobre 2019 | Article par Amélie Légaré

Crédit photo: Initiative 1, 2, 3, Go ! Limoilou

Quel avenir pour le minibus 1,2,3 GO Limoilou?

Initié par 1,2,3 GO Limoilou, le minibus sillonne le quartier Limoilou depuis plus de dix ans afin d’offrir un environnement de jeu libre et stimulant pour les enfants de 0 à 5 ans. Puisque le financement offert par Avenir d’enfants vient à terme, l’organisme souhaite demander la collaboration de la Ville pour assurer la survie du minibus.

Le minibus 1, 2, 3 GO Limoilou participe à des fêtes et des activités dans le quartier depuis de nombreuses années. Cet espace d’animation mobile est équipé de matériel spécialement adapté pour les enfants âgés entre 0 et 5 ans, et permet de rejoindre directement les familles sur le terrain. En plus de sensibiliser la communauté aux besoins des tout-petits, les parents peuvent se retrouver et échanger entre eux pendant que leurs enfants sont stimulés. C’est sur cet aspect que le coordonnateur du projet, Marc Bergeron, souhaite miser pour solliciter l’appui de la Ville. Le financement initial, qui s’étalait sur dix ans, se termine en 2019. Le projet a donc besoin d’une nouvelle aide financière récurrente afin de poursuivre sa mission en 2020.

« C’est un projet conjoint issu de la communauté. Il y a plus de 10 ans à la table des partenaires, les gens disaient que c’était difficile de rejoindre les familles qui ont des défis plus grands que d’autres. Pourquoi on n’amènerait pas les services près d’eux? L’idée est venue ensemble de concevoir un projet de véhicule itinérant avec un aménagement adapté pour les tout-petits. »

Une initiative bien établie

Selon les statistiques présentées par le coordonnateur à la dernière séance du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, les familles semblent être au rendez-vous. « Bon an, mal an, il y a près de 4000 enfants qui reviennent durant l’année. On rejoint beaucoup de familles et beaucoup de parents, et il y a une croissance en continue lors de nos sorties », précise Marc Bergeron. « Par notre présence et la présence des partenaires avec ce véhicule, on annonce l’importance de la petite enfance. On annonce l’importance de leur offrir un aménagement. »

Mobilisation du quartier

L’organisme 1, 2, 3 GO Limoilou collabore déjà avec les autorités municipales pour avoir l’autorisation d’installer le minibus dans les lieux publics lors de ses sorties. Selon le coordonnateur, le projet pourrait être en partie financé par la Ville de Québec pour la suite des choses. Il annonce son intention de regarder les programmes et d’entamer des démarches afin de tenter d’obtenir un financement récurrent. Il rappelle toutefois que le minibus appartient à la Fondation du Centre jeunesse de Québec.

« Dès l’été prochain ou le suivant, le minibus pourrait disparaître du quartier. Mon défi, c’est de le maintenir ici. Je trouve qu’il fait partie de la vie de l’arrondissement de La Cité–Limoilou. Il est reconnu et il est connu dans l’ensemble des activités publiques. Ce serait triste de le voir partir. »

Sensibilisés par le projet, les membres du conseil du quartier du Vieux-Limoilou ont adopté une résolution le 16 octobre dernier afin de reconnaître l’importance de l’organisme et de ses actions auprès des clientèles visées par le minibus dans Limoilou.

La conseillère municipale Suzanne Verreault a recommandé au coordonnateur de contacter une ressource à la Ville. Elle reconnaît que les besoins en la matière sont présents et encourage le développement du projet dans les autres quartiers. « Avec un montage financier qui tient la route, on s’étendrait dans Saint-Sauveur et Saint-Roch, c’est clair », conclut Marc Bergeron.