Ça marche dans les sentiers hivernaux | 9 janvier 2019 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Ça marche Doc!

Ça marche dans les sentiers hivernaux

Ça marche Doc! a lancé hier un Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis, pour aider les médecins à guider leurs patients vers des lieux de marche entretenus l’hiver afin qu’ils restent actifs durant la froide saison. Le Répertoire inclut des sentiers de marche près de la rivière Saint-Charles et sur les Plaines, notamment.

La Dre Louise Provencher, chirurgienne-oncologue, est l’initiatrice du projet. Constatant, dans le cadre de sa pratique, que des femmes actives l’été cessaient de l’être l’hiver, craignant par exemple les trottoirs glacés, elle a eu l’idée de demander à Ça marche Doc! de développer un Répertoire des sentiers hivernaux.

« L’activité physique chez la femme peut diminuer significativement le risque d’être atteinte d’un cancer du sein. Pour les femmes déjà touchées par un tel cancer, lorsque combinée aux traitements standards (chirurgie, chimiothérapie, traitement endocrinien et radiothérapie), l’activité physique est l’habitude de vie modifiable qui a l’effet positif le plus fort sur la rémission d’un cancer du sein. Malheureusement, moins de 13% des femmes atteignent l’objectif de 150 minutes d’activité physique par semaine. »

Les médecins intéressés peuvent ainsi recevoir des cartes géographiques format papier à afficher dans leurs salles d’attente et des cartes d’affaires à distribuer aux patients, avec l’adresse du Répertoire électronique : https://camarchedoc.org/repertoire/

Parmi les sentiers hivernaux, les suivants sont recensés dans Limoilou, Saint-Roch, Saint-Sauveur, Montcalm et Saint-Sacrement :

« Le meilleur médicament qui soit »

Cardiologue, idéateur et porte-parole de Ça marche Doc!, le Dr Paul Poirier se réjouit du nouvel outil qui sera d’une grande utilité, dit-il.

« La marche, c’est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires. Il faut marcher hiver comme été. L’activité physique traite plus de 30 maladies chroniques, c’est le meilleur médicament qui soit! »

Pour la Dre Johanne Elsener, DMV, conceptrice et coordonnatrice de Ça marche Doc!, l’outil « permettra à la fois d’aider les médecins et de réduire les coûts de santé liés à l’inactivité ».

Depuis septembre 2016, Ça marche Doc! vise à faire connaître les multiples liens causaux entre la santé et l’aménagement urbain. L’initiative se traduit notamment par des marches exploratoires hebdomadaires gratuites en compagnie de médecins, dans des milieux urbains de Québec, Portneuf, Charlevoix ou Chaudière-Appalaches. Elles ont lieu les samedis matins de septembre à mai et on en retrouve la programmation au http://camarchedoc.org