Charme et Sortilège : voyage dans le temps | 30 août 2019 | Article par Amélie Légaré

Pascal Raymond et Marie Renée Patry, deux des trois copropriétaires de la boutique.

Charme et Sortilège : voyage dans le temps

Spécialisée en magie blanche et sapiences traditionnelles, la boutique Charme et Sortilège a récemment ouvert une deuxième succursale sur le chemin de la Canardière. Après plus de 17 ans à Montréal, les copropriétaires ont décidé de s’établir dans le quartier, ayant constaté une hausse de la clientèle de Québec.

Par son décor d’inspiration médiévale, la nouvelle boutique attire le regard. À l’intérieur, un imposant comptoir en bois et des étagères d’herboristerie et d’apothicaire évoquent les magasins généraux du 19e siècle. Les copropriétaires Marie Renée Patry et Pascal Raymond affirment se différencier des autres commerces ésotériques avec leurs nombreux produits faits maison sous la bannière Charme et Sortilège : encens, tisanes, condensateurs, vaporisateurs, etc. Les fabrications à partir d’herbes ou d’huiles essentielles peuvent même être personnalisées en fonction des besoins. La clientèle est diversifiée, allant des passants intrigués aux praticiens initiés et experts.

Une arrivée attendue par la communauté

Les copropriétaires se disent étonnés de l’engouement démontré par la communauté païenne de Québec lors de l’ouverture récente du commerce. Environ 350 personnes sont passées au cours de la journée pour les accueillir dans leur nouvel emplacement. Au cours des derniers mois, l’équipe a visité une dizaine de lieux avant de sélectionner ce local laissé vacant par une petite église, suivant plusieurs synchronicités et la découverte de la diversité du quartier.

« C’est un amalgame de gens très intéressants et c’est aussi ça, la spiritualité. Il y a  autant de pratiques qu’il y a de gens sur la planète. Si tu prends cinq minutes par semaine pour faire un bilan, faire une prière, t’asseoir pour méditer ou pour connecter avec la nature, c’est une pratique et une forme de spiritualité. Évidemment, il y a des gens qui sont dans des structures plus articulées. Il n’y a pas qu’une seule règle. Chez Charme et Sortilège, autant il y a 17 ans que maintenant, cette thématique d’éclectisme est encore très présente, peu importe la pratique     ou le niveau. »

Transmettre sa passion

La copropriétaire et fondatrice de la boutique, Marie Renée Patry, est également comédienne. Son parcours l’a menée à vouloir redonner à la communauté et partager ses connaissances en la matière. « La connaissance, c’est le pouvoir. À partir du moment où tu sais des choses, tu peux les partager avec aisance et sincérité parce que tu as compris et toi-même tu l’as pratiqué ou tu l’as exploré. »

« On a une éthique très forte chez Charme et Sortilège, on est très ouverts à toutes les religions et les traditions, mais à un certain niveau. J’ai une approche extrêmement scientifique comme praticienne. »

Selon Mme Patry, la magie doit être intégrée graduellement dans sa vie et plus la pratique évolue, plus la personne peut aller chercher les éléments comme sources de pouvoir en elle-même. Elle ajoute que la majorité de la communauté païenne de Québec pratiquerait la magie Wicca.

« Dans les années 1950, des praticiens de haute magie ont pris la décision de créer une structure simple, vulgarisée et facile d’accès pour tout le monde pour pouvoir diffuser ces types d’enseignement sans que cela nécessite des années d’étude. C’est un retour à soi-même et à la nature. Les énergies sont en toi et autour de toi. On essaie par cette méthode de devenir un meilleur humain. »

L’équipe de la boutique invite les gens de la communauté, autant les sceptiques que les initiés, à venir les rencontrer. Différentes activités seront progressivement offertes au cours de l’automne, que ce soit des consultations ou des formations. Les détails seront dévoilés sur la page Facebook de la boutique.

Charme et Sortilège
1695 ch. de la Canardière
514 844-8139