Le CN souffle 100 bougies à ExpoCité | 24 mai 2019 | Article par Émile Vigneault

Crédit photo: Jean Cazes

Le CN souffle 100 bougies à ExpoCité

C’est à l’extérieur du Centre de foires, à ExpoCité, que le CN (le Canadien National, alias la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada) a choisi d’inaugurer les célébrations de son 100e anniversaire d’existence. D’impressionnants empilements de conteneurs-wagons rutilants nous y accueillent et constituent l’architecture du site éphémère.

Quelques médias avaient été invités à braver la pluie hier, jeudi 23 mai, pour découvrir ces installations. Les festivités d’anniversaire se poursuivent aujourd’hui vendredi avec l’accueil de nombreux groupes scolaires. Samedi, le site sera ouvert à tous et à toutes. L’événement se termine dimanche avec l’accueil des employés retraités du CN, mais ce n’est que le début : il se déplacera ensuite partout au Canada et dans plusieurs villes américaines au cours de l’année.

Au menu samedi, plusieurs activités et animations pour les enfants, un spectacle de Karim Ouellet à 20 h et une vaste exposition interactive sur le passé et l’avenir du CN. De nombreux bénévoles sont présents pour répondre à toutes les questions.

1919-2019

C’est en 1919 qu’une douzaine de compagnies ferroviaires s’unissent pour former un géant nationalisé du transport par rail. La société a pour mission de transporter les marchandises.

D’abord une entreprise publique, le CN est complètement privatisé en 1995, et se démarque depuis par d’impressionnantes acquisitions de réseaux ferroviaires. Au cours de sa longue histoire, l’entreprise a emprunté de nombreuses avenues, se lançant même dans l’hôtellerie, le marché des croisières et la construction de la tour éponyme qui surplombe Toronto.

Le CN a de nombreux plans d’avenir. Tout n’est pas rose cependant pour la compagnie. La tragédie de Lac-Mégantic a jeté une douche froide sur toute l’industrie ferroviaire canadienne en 2013. Depuis, si quelques mesures de sécurités additionnelles ont été apportées, le transport de pétrole par rail n’a fait qu’augmenter chaque année, multipliant les risques et l’engorgement du réseau.

« Ce n’est pas la faute du CN, la loi nous oblige à transporter tout ce que nos nos clients nous proposent comme marchandise. La compagnie n’a pas légalement son mot à dire », justifie Alexandre Boulé, responsable des relations avec les médias.

Il nous explique que l’amélioration de la sécurité est une priorité pour la compagnie. Rappelons que le président directeur général du CN, Jean-Jacques Ruest, a récemment plaidé pour un assouplissement des normes de sécurité imposées par le fédéral. Ces dernières ont été renforcées suivant un déraillement qui a fait trois morts en février dernier en Colombie-Britannique.

Quoi qu’il en soit, petits et grands sont invités à célébrer le centenaire du CN ce samedi à ExpoCité sur le thème Célébration en mouvement 1919-2019. Les détails des activités pour tous les goûts se trouvent au http://www.expocite.com/fr/evenements/2019-cn100-celebration.aspx

En savoir plus sur...