Le Trèfle Limoilou : ouverture discrète! | 26 juin 2019 | Article par Jean Cazes

Dans l’ordre : Martin Boisvert, Marc Germain, Jonathan Fournier, Yan O’Shaughnessy et Rémi-Pierre Paquin, coassociés. 20 juin 2019.

Crédit photo: Jean Cazes

Le Trèfle Limoilou : ouverture discrète!

La première taverne irlandaise de Limoilou vient tout juste d’ouvrir ses portes à l’angle de la 3e Avenue et de la 7e Rue. Un événement salué sans tambour ni trompette, mais depuis longtemps attendu!

Après ceux à Hochelaga et Verdun, le premier Trèfle hors Montréal voit le jour trois ans après que les associés aient pris possession du rez-de-chaussée de L’Avenue, sur le site où se trouvait autrefois Fourrures Roméo Falardeau, commerce ravagé par les flammes en janvier 2014.

Première approche avec les passants…

Le Trèfle Limoilou, au 699, 3e Avenue.
Crédit photo: Jean Cazes

Pour notre primeur de janvier dernier, Martin Boivert avait souligné la volonté de son équipe de faire une « ouverture discrète, progressive, d’abord pour les gens du quartier afin qu’ils s’approprient le pub en premier ». Un souhait qu’il a tenu à répéter lors de notre rencontre de jeudi dernier, en compagnie d’autres associés, alors qu’on mettait la touche finale à l’aménagement du pub. C’est dans un décor des plus chaleureux que notre emblématique rescapé du sinistre, Limoiloup, retrouve une place de choix, au grand plaisir de ses admirateurs qui fréquenteront Le Trèfle Limoilou!

Aussi partenaire dans la belle aventure des Trèfle, le comédien Rémi-Pierre Paquin ajoute:

« J’ai habité Québec quand j’ai fait mon baccalauréat en communication. Les gars de l’équipe étaient aussi souvent de passage pour aller skier au Mont Sainte-Anne. On a constaté que Limoilou était un quartier en effervescence, que des jeunes familles souhaitent s’y installer. Et nous, justement, ce qu’on désire, c’est ouvrir dans des quartiers qui se ressemblent, qui ont aussi un passé ouvrier… »

Un indice de la contribution du Trèfle à l’économie limouloise? La taverne irlandaise pourra compter sur une trentaine d’employés. De même, « on a déjà plusieurs ententes avec des microbrasseries locales pour nos 32 lignes de fûts de bières », ajoute Rémi-Pierre Paquin, exprimant le souci des associés d’encourager les activités commerciales du quartier.

« Entrez, venez prendre une bière! Et si vous voulez par exemple organiser pour votre groupe un 5 à 7 au Trèfle, ça nous fera bien plaisir! », conclut Martin Boivert avec enthousiasme.

Le Trèfle Limoilou
699, 3e Avenue

En savoir plus sur...