Limoilou dans les années 1950 (44) : Dominion s’installe dans le quartier | 10 février 2019 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Courrier de Limoilou

Limoilou dans les années 1950 (44) : Dominion s’installe dans le quartier

La série « Limoilou dans les années 1950 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

L’image à la une est tirée d’une publicité affichée dans Le Courrier de Limoilou du 15 février 1955, accompagnant un article.

« Plus de 5000 produits différents »

« C’est le plus grand édifice du genre en notre ville, couvrant une superficie de 15 000 pieds carrés et pourrait contenir 25 maisons de grandeur moyenne », souligne notamment l’article à caractère publicitaire :

L’inauguration officielle [du Dominion] a été marquée lundi dernier par la bénédiction de l’édifice par le R. P. Alphonse-Marie, O.F.M., Cap., curé de la paroisse de St-Charles de Limoilou, en présence de nombreux dignitaires de marque [dont] le maire Wilfrid Hamel. […]

Le personnel, sous la direction du gérant Jean Malboeuf, comprend 120 employés. […] Plus de 5000 produits différents sont disposés d’après un plan d’ensemble visant à éviter tout encombrement à la sortie, le service est assuré par 12 caissières. […] Ajoutons qu’un immense terrain de stationnement est à la disposition des clients, à proximité du magasin.

Disparition du paysage québécois en 1981

Après celui du Vieux-Limoilou, un deuxième Dominion ouvrira dans Maizerets en 1960 avec la construction des Galeries de la Canardière. Fondée à Toronto en 1919, cette entreprise canadienne de supermarchés vendra tous ses actifs au Québec en 1981 avant d’être démantelée en 1987.

Comme nous l’avions souligné dans cet article de notre série Dix ans de grands chantiers, le bâtiment qui abritait le Dominion a servi par la suite à d’autres fonctions. Après quelques années d’abandon, il abritera entre autres un Intermarché, lequel sera démoli en  septembre 2010 après une brève présence. Son site a fait place, depuis, aux phases 1 et 2 des maisons de ville Îlot des Capucins.

En complément, certains se souviendront de cette savoureuse publicité vraisemblablement diffusée vers 1970 :

Le centre d’archives de la Société historique de Limoilou

Les archives du journal de quartier Le Courrier de Limoilou (1933-1975) peuvent être consultées aux locaux de la Société historique de Limoilou, parmi d’autres documents que conserve l’organisme.

Centre d’archives de la Société historique de Limoilou
16, rue Royal-Roussillon (centre Jean-Guy-Drolet)
418 529-2825, poste 225

Voir le billet précédent de la série : 4e Avenue