Un livre et une association gagnante pour Yannick Fromagerie | 13 décembre 2019 | Article par Amélie Légaré

Les deux copropriétaires de Yannick Fromagerie de la 3e Avenue.

Crédit photo: Amélie Légaré

Un livre et une association gagnante pour Yannick Fromagerie

Yannick Achim, propriétaire-fondateur de Yannick Fromagerie, a récemment lancé son livre Les fromages…l’art de choisir, de présenter et de déguster à la succursale de Limoilou. Après trois années de recherche, cet ouvrage incite les gens à découvrir une variété de produits et de monter un plateau original avec des couleurs, des textures, des intensités et des arômes qui se démarquent.

Le fromager s’est d’ailleurs inspiré des questions des clients pour écrire ce livre illustré de 271 pages. « Dans la première partie, j’explique tous les critères de sélection. Dans la deuxième partie, je me suis amusé à créer des tableaux en fonction de tous ces critères et en poussant la note un peu plus loin en créant des thématiques hors normes ». Les lecteurs pourront ainsi découvrir les fromages fabriqués sur des îles ou dans des monastères partout dans le monde. La troisième partie présente la description des fromages du livre et un tableau d’équivalence pour les produits non disponibles.

Le livre présente des clichés imposants et réalistes pris par une photographe d’ici. « Je n’ai pas disposé les fromages avec des accompagnements, ni dans des plateaux. Je voulais que les fromages soient entiers, que les gens voient la forme d’origine, la couleur, la texture », indique M. Achim. Selon lui, le dernier livre sur les fromages au Québec remonte à presque dix ans.

« Dans ce livre-là, c’était important pour moi de montrer que les fromages du Québec ont leur place avec les fromages du monde. C’est en proposant nos fromages avec les fromages de l’extérieur qu’on va montrer notre savoir-faire. Je ne cherche pas à le comparer, je veux l’ajouter dans l’échiquier du monde fromager. »

Un duo passionné

Son association avec la fromagère marchande Nathalie Fillion, qui possédait déjà le commerce Caseus sur la 3e Avenue, permet d’offrir une vaste sélection de fromages d’ici et d’ailleurs à la clientèle de Limoilou. Les deux entrepreneurs se croisaient dans les concours internationaux et leur collaboration a vu le jour pendant un séjour à Paris. Dans la même période, le commerce de Nathalie était affecté par la crise de la listériose. « J’avais pas mal tout perdu mon inventaire. Suite à cela, je m’étais dit que je n’avais plus envie de travailler seule », indique-t-elle.

Ensemble, ils cumulent ainsi une quinzaine d’années sur la 3e Avenue. Yannick Achim a profité du lancement pour souligner l’apport de son équipe exceptionnelle. « C’était un rêve pour moi de venir à Québec. C’était intuitif et au fur et à mesure que je venais à Québec, je rencontrais parfois Nathalie ici à Limoilou. Nathalie est quelqu’un avec beaucoup de talent et de finition et on peut le voir à travers la boutique ici. »

De son côté, la fromagère marchande y trouve son compte également.

« J’ai carte blanche. On a des valeurs de base assez similaires dans nos façons de travailler. L’avantage de travailler avec Yannick, c’est que peu importe la fromagerie où tu es, on a chacun notre personnalité », conclut-elle.

Les autres succursales de Yannick Fromagerie s’inspirent parfois de celle de Limoilou. L’homme d’affaires tenait d’ailleurs à lancer son livre à Québec « pour souligner cet esprit novateur et de création qu’on peut retrouver à Québec et qu’on ne retrouve pas nécessairement ailleurs ».

En savoir plus sur...