Clermond Desroches : Limoilou en deuil d’un célèbre photographe | 16 novembre 2020 | Article par Jean Cazes

Le multitâche du photographe tel qu’il s’accomplissait à l’époque…

Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Clermond Desroches : Limoilou en deuil d’un célèbre photographe

Cofondateur en 1951 du studio Lefaivre & Desroches sur la 3e Avenue, Clermond Desroches nous a quittés le 11 novembre à l’âge de 93 ans. Fils d’un homme d’affaires jadis bien connu de Limoilou, le photographe laisse en héritage pour la collectivité des centaines de milliers de négatifs, un trésor inestimable de mémoire qui dépasse largement les frontières du quartier.

Publicité

L’œuvre de Clermond Desroches et de son associé Ernest Lefaivre constitue aujourd’hui une incontournable référence historique que nous mettons régulièrement en valeur dans Monquartier depuis mon contact fortuit au téléphone avec Jocelyn Paquet, en mai 2009. Rappelons que le fondateur des Archives du photographe possède un fonds inépuisable de négatifs produits par le studio qui a opéré sur la 3e Avenue de 1951 à 1999. Notre entente s’est avérée fructueuse puisque les photos de Lefaivre & Desroches ont depuis fait l’objet de près d’une centaine de nos capsules historiques et autres articles.

On doit donc beaucoup au défunt photographe.

Une entrevue mémorable

Clermond Desroches à son studio.
Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

En août 2017, j’ai eu le grand privilège de rencontrer pour une première fois Clermond Desroches et son épouse Murielle Néron à leur condo de Charlesbourg. Jocelyn et moi avions été reçus comme des rois par le dynamique couple. Avec beaucoup de générosité, d’humilité, d’humour et un brin de candeur, le photographe avait alors livré un récit de vie de plus de deux heures! Le triste rappel du destin m’incite à réécouter ce témoignage sonore des plus captivants, qui attend toujours d’être transcrit.

Peu après cette belle rencontre, avec la complicité de Daniel Papillon de la Société historique de Limoilou, et de Claire Vignola de Chez Alfred-Pellan, nous avons organisé Jocelyn et moi une activité « histoire de Limoilou » à la galerie, agrémentée notamment d’une exposition de photos anciennes mettant en vedette le studio Lefaivre & Desroches. Le fruit de cette précieuse collaboration mériterait à mon sens d’être repris après la crise…

L’attachant couple Desroches. Entre autres talents et passions, devant ses tableaux, la peinture était un art que cultivait également le photographe depuis sa retraite. 9 août 2017.
Crédit photo: Jean Cazes

Photographe de presse et de vedettes locales et internationales

Le précieux legs de centaines de milliers de négatifs hérité du studio Lefaivre & Desroches est aujourd’hui en grande partie sous la bonne garde de Jocelyn Paquet. Celui-ci vient de rendre un touchant témoignage à son ami Clermond Desroches en rappelant les faits d’armes de sa fructueuse carrière, en somme le résumé du récit de vie que ce dernier nous avait partagé il y a trois ans :

« Clermond est issu d’une grande famille d’entrepreneurs. Son père a fondé l’entreprise Les Huiles Desroches. En 1951, Clermond et son collègue photographe au journal L’Action catholique fondent le studio Lefaivre & Desroches au 1128 et par la suite au 1130 de la 3e Avenue à Limoilou. Cette entreprise aura pignon sur rue jusqu’à l’an 2000.

Aujourd’hui, le nom de l’entreprise Lefaivre & Desroches est reconnu pour avoir été publié dans plusieurs livres. Les images de ce studio ont aussi illustré plusieurs cartes postales de la série Collection Art et sont apparues dans plusieurs autres médias écrits et électroniques. […]

C’est lui qui a initié le cinéaste Jean-Claude Labrecque [sujet d’un précédent article] et qui l’a engagé au studio. Il a été aussi le photographe qui a réalisé les premières photographies artistique de Jean Lapointe. Sur l’une des mosaïques qu’il a créées pour le Collège O’Sullivan, nous trouvons deux futures personnalités du quartier Limoilou, le musicien Roland Martel et le cinéaste. Il a aussi réalisé les photos de plusieurs autres personnalités telles que Félix Leclerc, Sylvain Lelièvre, Gilbert Bécaud, Charles Trenet, Paul Bédard, St-Georges Côté et plusieurs autres.

Il a été présent aussi pour plusieurs événements comme le passage de la princesse Élizabeth en 1951, celui du Pape Jean-Paul II en 1984. Du temps où il travaillait pour l’Action catholique en 1949, il a été le photographe qui a couvert en image l’écrasement de l’avion de Sault-au-Cochon. […]

En 1997, Clermond s’est retiré de la vie professionnelle et a vendu le studio à l’un de mes amis. »

Ernest Lefaivre et son complice Clermond Desroches.
Crédit photo: Jocelyn Paquet (collection personnelle)

Au nom des collaborateurs et collaboratrices de Monquartier, j’adresse bien sûr mes condoléances à la famille, à l’entourage et aux amis de Clermond Desroches.

Vous avez des souvenirs à nous partager sur ce digne ambassadeur de notre quartier et son studio? N’hésitez pas à nous en faire part sur notre page Facebook!

En savoir plus sur...