La formation continue au Cégep Limoilou, un pas de plus vers l’avenir | 14 décembre 2020 | Article par Monlimoilou

« Pour Ludmila, l’attestation d’études collégiales (AEC) représentait l’accès plus rapide à un diplôme québécois dans un domaine où les emplois sont nombreux. »

Crédit photo: Cégep Limoilou

La formation continue au Cégep Limoilou, un pas de plus vers l’avenir

Qui dit cégep pense surtout aux diplômes d’études collégiales (DEC) préuniversitaires et aux techniques. Pourtant, il existe aussi au sein de ces établissements une offre de formation continue. Adultes, travailleuses et travailleurs, le Cégep Limoilou vous propose des attestations d’études collégiales et des cours de perfectionnement dans plusieurs secteurs, en plus de la reconnaissance de vos acquis et compétences.

Publicité

Un parcours accéléré vers une nouvelle carrière

L’année 2020, marquée par les retombées de la COVID-19, amène bon nombre de réflexions, de décisions et de réorientations professionnelles. Or l’impact d’un retour aux études n’est pas le même à tout âge. Selon votre parcours sur le marché du travail, votre situation financière et familiale, étudier à temps complet pour une période prolongée peut sembler difficile à envisager.

Il existe pour les adultes des formations de courte durée – huit à 24 mois incluant un stage en milieu de travail – menant à une attestation d’études collégiales (AEC) axée sur des compétences recherchées en emploi, dans des domaines aux perspectives intéressantes. Les AEC offertes au Cégep Limoilou touchent notamment l’administration et la gestion, la conception et le dessin assistés par ordinateur, le bâtiment et les travaux publics, le divertissement interactif, la haute technologie et l’électronique, la santé.

« Les motivations sont variées pour s’inscrire à une AEC. Certains, comme Richard, vont faire un retour aux études à 40 ans pour améliorer leurs conditions. D’autres, comme Amélie, vont choisir leur passion, qu’ils avaient mise de côté pendant un certain temps. Pour Ludmila, l’AEC représentait l’accès plus rapide à un diplôme québécois dans un domaine où les emplois sont nombreux », illustre Michelle Therrien, conseillère en communication au Cégep Limoilou.

Les AEC du Cégep Limoilou sont en général des programmes d’études à temps complet, de 20 h à 25 h par semaine. Certains cours se donnent à distance, en direct; d’autres ont lieu en présentiel, dans le respect des mesures sanitaires qui s’imposent. Depuis récemment, certaines AEC sont entièrement offertes en ligne, donc accessibles à une clientèle au-delà de la région de Québec, souligne Michelle Therrien. Selon le programme, des cohortes débutent à différents moments durant l’année. Plusieurs commenceront d’ailleurs en janvier et février 2021.

Les demandes d’admission aux AEC se font en ligne, via le Service régional admission au collégial de Québec (SRACQ). Si vous êtes une personne adulte ayant interrompu ses études à temps complet, si vous avez poursuivi des études postsecondaires durant une certaine période ou décroché un diplôme d’études professionnelles (DEP), vous êtes potentiellement éligible. Les critères d’admissibilité détaillés se trouvent sur la page des AEC du Cégep Limoilou.

Valoriser l’expérience, enrichir les connaissances

Vous avez acquis, dans le cadre de vos emplois, une expérience significative dans un domaine, mais n’avez pas de diplôme pour en attester? Vous pouvez aussi vous tourner vers le Cégep Limoilou pour faire reconnaitre vos compétences, pour ensuite être admissible à l’obtention, par exemple, d’une AEC ou d’un DEC.

La reconnaissance des acquis et compétences (RAC) prend la forme de démarches personnalisées à l’horaire flexible et à distance. Le but est d’évaluer et de reconnaître officiellement ce que vous avez acquis à travers diverses expériences et de compléter les quelques portions de compétences manquantes pour obtenir votre diplôme collégial. La RAC est offerte pour plusieurs programmes en administration et gestion ainsi qu’en technologie de l’information.

« La formule proposée en RAC permet à une personne qui travaille à temps plein et qui concilie souvent des obligations familiales de venir chercher le papier officiel qui atteste ses compétences sans revenir sur les bancs d’école ni réapprendre ce qu’elle sait déjà », résume Michelle Therrien.

L’offre de formation continue au Cégep Limoilou inclut également des cours de perfectionnement à la carte, dans une variété de domaines : administration et ressources humaines, bureautique et logiciels, langues, marketing, rédaction et communication, bâtiment et travaux publics en sont quelques exemples. La liste complète et le détail des cours sont disponibles sur le site de l’établissement. En plus des inscriptions à titre individuel, il est possible pour les organisations d’obtenir des offres de services sur mesure pour leur personnel, en contactant la Direction du service aux entreprises et de la formation continue.

Du soutien pour retourner aux études

Selon votre besoin, la formation continue offre donc une gamme de possibilités : AEC, RAC et perfectionnement. Étudier à temps complet dans une AEC donne généralement accès à l’aide financière gouvernementale (les prêts et bourses). Le Cégep Limoilou propose par ailleurs des services et mesures pour favoriser la réussite de sa clientèle étudiante, incluant celle de la formation continue. Si vous envisagez une inscription, il vaudrait la peine de vous renseigner auprès de l’établissement sur les services et mesures susceptibles de répondre à vos besoins.

Toute personne intéressée à obtenir plus d’information sur les AEC, la RAC ou le perfectionnement peut s’adresser à la Direction du service aux entreprises et de la formation continue, au local 2213 du Campus de Québec du Cégep Limoilou, par téléphone au 418 647-6600, poste 6607 ou par courriel en utilisant le formulaire contact sur le site.

Ce publireportage a été réalisé par le service publicitaire de Monquartier et payé par le Cégep Limoilou. Les revenus d’annonceurs financent le fonctionnement de Monquartier et sa production d’information hyperlocale indépendante.