L’école Jean-de-Brébeuf relève le défi du « code des filles » | 16 novembre 2020 | Article par Julie Rheaume

L'école Jean-de-Brébeuf en 2017.

Crédit photo: Jean Cazes

L’école Jean-de-Brébeuf relève le défi du « code des filles »

Le code des filles, une initiative de filles du secondaire, a largement dépassé son objectif de 10 000 heures de code à travers les écoles de la région de Québec au cours du mois d’octobre. L’école Jean-de-Brébeuf, dans Limoilou, fait partie des établissements qui ont relevé le défi et qui pourront se prévaloir d’un prêt de matériel informatique. Au total, 59 819 heures de codage, un record, ont été cumulées grâce à la participation d’une quarantaine d’établissements primaires et secondaires.

Publicité

Le code des filles (LCDF) est un organisme de bienfaisance dont la mission vise à créer une expérience positive qui engage et interpelle les filles (et tous les jeunes) à prendre part à la transformation technologique en cours en les initiant à la programmation et au numérique. Le défi était ouvert aux filles et aux garçons. Ceux-ci devaient exécuter des heures de codage en classe et à la maison, indique une porte-parole, Laurence Gagnon.

« Les écoles devaient s’inscrire et cumuler des tranches de 50 heures de codage pour obtenir le plus de participation possible au défi (…). Cinquante-neuf entreprises de Québec effectuant de la programmation dans le cadre de leurs activités régulières ont également parrainé des écoles en leur remettant une tranche symbolique de 50 heures de code », précisent les organisateurs dans un communiqué.

Les gagnants

Six écoles ayant relevé le défi ont été pigées de façon aléatoire pour se partager un lot d’appareils en prêts comprenant des ordinateurs, des robots, des imprimantes 3D et bien plus encore, le tout d’une valeur globale de plus de 50 000 $. L’équipement sera prêté du 1er décembre 2020 au 21 juin 2021. Une école primaire était également sélectionnée par la Caisse Desjardins de Charlesbourg, un partenaire de l’événement.

Outre Jean-de-Brébeuf, au secondaire, les écoles Vanier, Roger-Comtois, des Compagnons et des Hauts-Sommets pourront bénéficier du prêt de matériel informatique. Au primaire, les écoles Montessori et Freinet de Québec ont remporté les honneurs.

Malgré la COVID-19, c’est un total de 59 819 heures qui ont été cumulées par les écoles participantes, un record qui démontre bien l’importance du numérique chez les jeunes alors que l’objectif initial était de 10 000 heures.

En savoir plus sur...