Limoilou dans les années 1960 (128) : Le Snack-Bar, l’ancêtre de Lilo | 17 mai 2020 | Article par Jean Cazes

Publicité datant de 1961.

Crédit photo: Courrier de Limoilou

Limoilou dans les années 1960 (128) : Le Snack-Bar, l’ancêtre de Lilo

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Publicité

Coin 17e Rue et 3e Avenue, ce bar laitier fait partie du paysage du Vieux-Limoilou depuis au moins 59 ans, comme l’évoque cette publicité tirée du Courrier de Limoilou du 1er mai 1961 !

Dans la galerie au bas de l’article, la photo en date du 15 mai 2020 souligne la réouverture saisonnière toujours aussi désirée de Lilo particulièrement en ce temps de crise, le commerce ayant lui aussi dû se plier à des mesures de distanciation sociale.

« Reconnu par les Limoulois comme étant une réelle institution »

Pour son mémoire de maîtrise déposé en 2014, Vivre son quartier : l’expérience du Vieux-Limoilou de 1960 à aujourd’hui, Kathleen Pouliot raconte dans un sous-chapitre consacré à la fonction consommation :

« La saison estivale est synonyme de la réouverture du plus ancien bar laitier limoulois, Lilo, situé au coin de la 3e Avenue et de la 17e Rue. Ce commerce logeant dans un petit local cubique attire un achalandage impressionnant. Lise aime y déguster une glace en se remémorant son enfance sur la 17e Rue. Lilo, reconnu par les Limoulois comme étant une réelle institution, symbolise le retour du soleil et de la légèreté de la saison estivale. »

Le centre d’archives de la Société historique de Limoilou

En temps normal, les archives du journal de quartier Le Courrier de Limoilou (1933-1975) peuvent être consultées aux locaux de la Société historique de Limoilou, parmi d’autres documents que conserve l’organisme à son centre d’archives, au centre Jean-Guy Drolet.

Le Lilo, comme son ancêtre, vous rappelle-t-il de bons souvenirs de jeunesse ? N’hésitez pas à nous en parler sur notre page Facebook !

Voir le billet précédent de la série : Limoilou dans les années 1960 (127) : intersection 18e Rue et 4e Avenue.