Limoilou dans les années 1960 (137) : stations-services sur la 18e Rue | 28 mars 2021 | Article par Jean Cazes

L'intersection de la 18e Rue et du boulevard Cardinal-Villeneuve en 1961.

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1960 (137) : stations-services sur la 18e Rue

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Publicité

Immortalisée le 19 décembre 1961, la photo à la une provient d'un négatif représentant l'intersection de la 18e Rue et du boulevard Cardinal-Villeneuve. La vue a été prise en direction nord (description des Archives de la Ville de Québec).

Placée dans la galerie au bas de l’article, la scène réactualisée date du 16 mars 2021. Le Club Vidéo Éclair occupe depuis au moins 2010 le bâtiment qui se glisse de nos jours dans ce paysage urbain.

Un coin de services à l'auto

Toujours en date du 19 décembre 1961, l'autre photo ci-haut illustre pour sa part une perspective en direction est. On y voit une station-service Sunoco près du boulevard Benoît-XV, soit le prolongement de la 3e Avenue dans le secteur Lairet.

Illustrée cette fois à l'été 1966, cette même intersection a fait l'objet d'une précédente capsule historique. Nous l'avions aussi qualifiée de « coin de services à l'auto ». L'une des stations-services BP de Limoilou qu'on y retrouvait à l'époque a fait place, depuis, à Mécanique-Pro Auto. En face, à droite, le Sunoco a disparu au profit du poste d’essence Eko.

Un peu de toponymie

C'est en 1937 que le boulevard Cardinal-Villeneuve a été dénominée en souvenir d'un oblat de Marie-Immaculée. Comme souligné dans la section Toponymie du site de la Ville de Québec :

« Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve (1883-1947) voit le jour à Montréal. […] Il devient, en 1932, archevêque de Québec et, en 1933, le quatrième cardinal canadien. […] Pendant la Seconde Guerre mondiale, il subit la réprobation de nombreux Québécois lorsqu'il donne son aval aux mesures du gouvernement fédéral en faveur de la conscription. »

Cette artère se nommait auparavant « boulevard Wilson » en l'honneur de Joseph-Marcellin Wilson, sénateur libéral du Québec de 1911 à 1939, et aussi actionnaire de la Quebec Land. La capsule historique précédente évoque la Quebec Land Co, le principal développeur du quartier de « banlieue moderne à l'américaine » de l'époque.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en entête, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir la capsule précédente de la série : Limoilou dans les années 1960 (135) : compétition de souque à la corde.