Limoilou, mon quartier que j’ai appris à aimer | 11 février 2021 | Article par Monlimoilou

Crédit photo: Jean Cazes

Limoilou, mon quartier que j’ai appris à aimer

Danielle Bolduc a suivi son conjoint à Limoilou, il y a près de 30 ans. Répondant à l’invitation lancée dans l’infolettre de Monlimoilou, elle nous a transmis un texte, pour toutes les personnes qui nous suivent et qui la reconnaîtront peut-être en lisant ce qui suit.

Publicité

Je voudrais profiter de l’occasion qui m’est offerte ici pour vous livrer un témoignage sur mon expérience vécue dans mon quartier que j’ai appris à aimer, au fil des années.

Mon conjoint et moi sommes arrivés dans le quartier, il y a presque 30 ans maintenant. En effet, après avoir demeuré à Sainte-Odile de 1991 à 2007, nous voilà maintenant établis dans la paroisse Saint-Esprit. Il connaît Limoilou comme le fond de sa poche… et il m’a convaincue de venir m’y installer!!!

Pour ma part, je viens de la Rive-Sud, de Lévis, plus précisément. Quand j’ai élu domicile dans notre paroisse actuelle, j’ai dû m’adapter au coin, car je ne le connaissais presque pas! Les gens du quartier nous ont probablement vus. Il se promène en quadriporteur et moi, pas trop loin en trottinant derrière, je suis handicapée visuelle – et cela ne m’empêche en rien d’aller me promener, loin de là! J’apprécie également la gentillesse des gens qui nous croisent parfois.

Bien sûr, nous aimons bien nous balader sur la piste cyclable pendant les belles journées d’été et le soir après le souper, mais la désormais célèbre 3e Avenue est devenue notre coin préféré, sans oublier la Place Limouloise. Nous y allons autant pour faire des courses à pied que prendre une bouchée ou un petit déjeuner chez Valentine, ou encore une bonne pizza à la Boîte à Pain, boire un bon café sur une terrasse ou manger une bonne soupe bien fumante aux Colocs, par exemple.

Personnellement, j’aime bien joindre l’utile à l’agréable et je ne me gêne surtout pas de montrer ces beaux endroits à des gens de l’extérieur! Hormis la 3e Avenue, nous aimons bien faire un pique-nique au parc Cartier-Brébeuf, non loin de chez nous, quand le beau temps est au rendez-vous, bien sûr. Quelquefois, on va chercher un petit lunch chez Pierrot… D’ailleurs, nous avons très hâte de voir les nouveaux locaux et d’y déguster un bon repas fait maison, histoire de voir autre chose et du monde. Malheureusement, en temps de pandémie, c’est pas mal plus difficile! Également, nous sommes très heureux d’apprendre que l’endroit sera plus spacieux et accessible aux gens à mobilité réduite. Du moins, souhaitons-le!

Toujours pendant la période estivale, nous nous faisons un devoir de participer aux activités organisées par la SDC, que ce soit le Grand Bazar, Limoilove et j’en passe. Nous espérons ardemment que celles-ci reviendront pour la prochaine saison, pour notre plus grand plaisir! Enfin, nous gardons un souvenir impérissable du petit piano jaune, que nous adorions et qui a fait bien jaser et où nous y avons passé des soirées absolument inoubliables!

Merci de nous donner la chance de nous exprimer! Et si, l’été prochain, il vous arrivait de nous croiser, n’hésitez surtout pas à nous dire un beau petit « bonjour ». Il nous fera très plaisir de faire un brin de causette avec vous! Merci pour votre bel accueil et j’espère demeurer dans le quartier le plus longtemps possible. Sinon, je reviendrai sûrement y faire un tour, promis!

Bon hiver à tous et à bientôt!

Danielle Bolduc, citoyenne du Vieux-Limoilou