Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Séance d’information – Redéveloppement d’un lieu d’élimination désaffecté sur la rue des Sables

Description de l'activité

Une caractérisation de site relativement à la construction sur un lieu d’élimination désaffecté en vertu de l’article 65 de la Loi sur la qualité de l’environnement a été effectuée entre mai 2016 et novembre 2018 sur la propriété située au 498-500, rue des Sables à Québec, Québec. Le terrain à l’étude est situé dans un secteur à vocations résidentielle, commerciale et industrielle, du côté sud de la rue des Sables, entre la 4Avenue et la 6e Avenue. Le terrain est désigné comme étant le lot 1 568 413, tel que décrit au Bureau de la publicité des droits.

La caractérisation du site a permis de constater que le lit de la rivière St-Charles s’étendait antérieurement jusqu’au nord de l’actuelle rue des Sables et que le site a été remblayé avec des matières résiduelles.

Les sols trouvés sur le site à l’étude révèlent que les matières résiduelles rencontrées ne sont pas constituées de matières putrescibles. Les matières résiduelles suivantes ont été observées en proportions variables : résidus d’incinération, métal, béton, brique, verre, céramique, bois et plastique. En surface, certains sols de remblai amalgamés à des matières résiduelles ont présenté des concentrations supérieures aux critères « C » du Guide d’intervention du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), mais inférieures à l’annexe I du Règlement sur l’enfouissement des sols contaminés.

Les résultats pour l’eau souterraine ont montré des concentrations supérieures aux critères de résurgence dans l’eau de surface du MELCC pour les hydrocarbures pétroliers C10-C50 (HP C10-C50), les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les sulfures.

Des relevés de biogaz ont été effectués à deux reprises dans le puits d’observation installé sur le site à l’étude en novembre 2017. De plus, une firme spécialisée dans la détection de biogaz a effectué des relevés complémentaires en octobre et en novembre 2018. Les relevés ont indiqué que ces matières résiduelles ne produisent pas de méthane.

Afin de permettre une réutilisation sécuritaire du site à l’étude, l’installation d’un mètre de sols propres ou respectant le critère d’usage sous la dalle de fondation du futur bâtiment a été recommandée.

Pour de plus amples informations sur le projet, une séance d’information aura lieu le 17 décembre 2018 au Centre communautaire Marchand situé au 2740, 2e Avenue à Québec de 19 h à 21 h.

Publicité