12e Phénix de l’Environnement : le service de l’environnement de Québec et l’école de la Grande-Hermine se distinguent

Rivière Saint-Charles, secteur Vieux-Limoilou, panorama E-S Montage photo: Jean Cazes, 12 juin 2009.12e Phénix de l’environnement – TREIZE ARTISANS QUÉBÉCOIS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE RECOIVENT UN PRIX PHÉNIX (Source: Portail Québec (communiqué), 10 Juin 2009

À l’occasion de la cérémonie de remise des Phénix de l’environnement qui s’est déroulée ce soir [10 juin] à l’Assemblée nationale, à Québec, 13 lauréats, sélectionnés par un jury indépendant, ont reçu un Phénix, soit la plus haute distinction environnementale décernée au Québec. (…)Protection, restauration ou mise en valeur des milieux naturels et de la biodiversité – Entreprise, institution, association, municipalité ou organisme municipalLauréatService de l’environnement de la Ville de Québec – Renaturalisation de la rivière Saint-Charles [photo]Le projet de renaturalisation des berges de la rivière Saint-Charles est né en 1995 d’une commission composée de membres issus de divers milieux : municipal, universitaire, communauté d’affaires et organismes du milieu. Un projet pilote a été mis de l’avant dès 1996. Devant le succès de cette phase exploratoire, la Ville a complété sa deuxième phase en l’an 2000 dans le secteur de la marina Saint-Roch. Elle a réalisé quatre autres phases de renaturalisation et a créé plus de 65 000 m2 d’habitats fauniques diversifiés. Elle a inauguré la section renaturalisée du parc linéaire en 2008 pour les Fêtes du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec. (…)[Parmi les finalistes au chapitre « Développement durable »]:Commission scolaire de la Capitale – École de la Grande-HermineAprès plusieurs mois de travaux d’envergure, la Commission scolaire dela Capitale a inauguré le 22 septembre 2008, dans le Vieux-Limoilou, l’école de la Grande-Hermine, première école primaire du Québec et de l’est du Canada certifiée LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).L’obtention de cette certification a nécessité des efforts importants qui ont débuté dès la démolition de l’ancienne école par le respect d’un grand nombre de principes environnementaux parmi les plus novateurs. En plus d’intégrer les principes de développement durable à cet édifice au design contemporain, cette école à caractère communautaire met la famille et la communauté au coeur de son projet éducatif. (…)[ La suite. À consulter notamment, ces deux billets. ]