D'Estimauville aux soins intensifs

Localisation de l'édifice du fédéralJ’ai bricolé l’image ci-contre en fusionnant une photo puisée dans cet article du Soleil et le seul rendu « potable » de l’immeuble que j’ai trouvé sur le Web (Québec Hebdo), exposé dans mon précédent billet. Pourquoi ce manque d’illustrations de la « vedette » de ce point de presse qui apparemment, a été quelque peu improvisé?On remarque, en bas à droite, le nouvel immeuble du provincial. En témoigne cette récente photo, il présente toujours un aspect inachevé… à l’image du secteur, il faut bien le dire, hélas!Source: François Bourque, Le Soleil (chronique), 3 septembre 2009.

Publicité

La région a tellement supplié le fédéral de construire son futur immeuble administratif à D’Estimauville qu’on serait malvenu de le critiquer aujourd’hui. (…)Rarement projet se sera autant embourbé dans les ratés administratifs, les débats partisans et les parfums de scandale. (…)Les travaux devraient commencer l’an prochain. L’arrivée de ces 750 nouveaux travailleurs donne le signal d’une relance longtemps attendue.Depuis que Saint-Roch a quitté les soins intensifs, il était convenu que D’Estimauville serait le prochain quartier à y entrer.Le gouvernement du Québec a été le premier à bouger le printemps dernier en relogeant près de D’Estimauville [immeuble illustré ci-haut] 250 fonctionnaires d’Emploi-Québec, du ministère de l’Éducation et du Centre de services partagés.Il faudra cependant plus que les immeubles du Canada et du Québec pour relancer le quartier.Il faudra, comme dans Saint-Roch, une combinaison de gestes concrets de la Ville, de programmes particuliers et d’aide directe aux citoyens et aux promoteurs. Avec un peu de chance, le privé devrait ensuite emboîter le pas.Une des premières actions de la Ville sera l’aménagement d’un parc urbain, coin Sainte-Anne et D’Estimauville, dans l’esprit du jardin Saint-Roch. (…)

[ La suite. Aussi, notamment, ces deux billets. ]