Le deuil sous les projecteurs

Source : Isabelle Chabot, Québec Hebdo, 14 novembre 2009.

Maude Rodrigue et Marina Harvey font partie de la distribution dirigée par le metteur en scène, Maxime Perron. (Photo Isabelle Chabot).Le deuil d’un être cher peut être vécu de toute sorte de manières. C’est ce que le public découvrira dans Stabat Mater II. La troupe du Grand Escalier présente la pièce de Normand Chaurette du 25 au 28 novembre à la salle Sylvain-Lelièvre du cégep de Limoilou.Écrite au début des années 2000, l’histoire relate le deuil vécu par 19 mères, en compagnie d’une préposée de la morgue. Les spectateurs seront témoins du cheminement intérieur des personnages alors que la mère en elle doit dire adieu à son enfant décédé. (…)

[ La suite. ]

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir