Labeaume veut faire rouler les têtes à NeuroCité

Projet Neurocité. Source: Ville de Québec (brochure et pdf).Source: Pierre-André Normandin, Le Soleil, 16 juin 2009.

Publicité

Le maire Régis Labeaume demande «de très gros changements» à la tête du groupe faisant la promotion du projet de NeuroCité, sans quoi la Ville de Québec refuse d’investir. Et déjà, l’administration municipale reprend les terrains qui devaient accueillir ce complexe de recherche pour y planifier un autre développement devant faire de d’Estimauville «le quartier le plus prisé» de la capitale. (…)Preuve de sa détermination, la Ville a retiré les terrains réservés à l’Université Laval pour ce projet. «Avec le retard de NeuroCité, les terrains vont redevenir libres. Et on a un très beau projet. Autant d’Estimauville est laid, autant on est capables d’en faire une beauté, peut-être le quartier le plus prisé de la ville de Québec. C’est en marche», a-t-il assuré.Relocalisation possibleLors d’un récent point de presse, le maire avait d’ailleurs dit avoir un plan pour redévelopper ce secteur en l’ouvrant davantage sur le fleuve Saint-Laurent. Il dit vouloir miser sur la mixité, non pas seulement sur un développement commercial.Mais attention, prévient le maire, le projet qui bat de l’aile depuis un certain temps n’est pas mort pour autant. Il pourrait facilement être relocalisé ailleurs dans d’Estimauville. (…)

[ La suite. À consulter notamment, ce billet. ]