Ouverture de six chambres en soins palliatifs à l'hôpital Saint-François d'Assise

Source : Valérie Gaudreau, Le Soleil, 23 décembre 2009.

La Dre Ann Montreuil et le pharmacien Marc Parent font partie de l'équipe multidisciplinaire de soins palliatifs de l'hôpital Saint-François d'Assise. On les voit ici dans l'une des six chambres nouvellement aménagées. Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve.À l’hôpital Saint-François d’Assise, le projet de se doter d’une vraie unité de soins palliatifs est dans l’air depuis longtemps. Et les besoins sont grands. Mais voilà qu’un bout du rêve vient de se réaliser avec l’ouverture de six chambres aménagées pour permettre à des malades de vivre leurs derniers jours dans une plus grande intimité.Les soins palliatifs, qui visent à éliminer la douleur des malades en phase terminale sans toutefois prolonger la vie, existaient déjà dans ce centre hospitalier de Limoilou. L’équipe était en place depuis les années 80, mais les lits étaient dispersés un peu partout dans l’établissement ou encore des chambres privées n’étaient pas toujours disponibles. (…)Au total, 755 000 $ ont été investis pour transformer des locaux administratifs en six chambres du huitième étage de Saint-François d’Assise. De ce montant, 52 000 $ ont été fournis par la Fondation du CHUQ et des fonds ont notamment été amassés par des employés, dont des pharmaciens qui ont participé au Défi Vélo Pharmacie en 2008, et par Mona Lévesque, qui a fait un voyage à Compostelle. (…)

[ La suite. ]

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir