Parcs publics: faute de vestiaires, les enfants enfilent leur maillot dehors

Source: Josianne Desloges, Le Soleil, 10 août 2009.

Mélanie et le petit Julien se rafraîchissent dans les jeux d'eau du parc Lairet où, déplorent plusieurs résidants, il n'y a aucun endroit pour se changer. Le Soleil, Erick Labbé.Des jeux d’eau attrayants sont installés dans de nombreux parcs de la Ville de Québec, question de permettre aux bambins de se rafraîchir sans risquer de boire la tasse. Le hic? Dans bien des cas, il n’y a aucun endroit pour se changer, si bien que les enfants se retrouvent tout nus au beau milieu du terrain de jeux!Au parc de l’école Sainte-Odile, la scène se produit tous les jours de beau temps. Pourtant, un chalet à deux étages, où il y a des toilettes, est situé juste à côté. Mais les portes sont verrouillées et il n’y a aucun surveillant. (…)Au parc Lairet, sur la 18e Rue, un petit bâtiment «qui, lui, ne contient que de la mécanique et des pompes», souligne Jacques Pelletier, porte-parole de l’arrondissement Limoilou, a été aménagé en même temps que les jets d’eau, qui font plus figure de décoration que de jeux. (…)

[ La suite. ]