Portrait d'entreprise : Riki Pure

Riki Pure« On peut dire qu’une partie de mon travail est social! », lance d’entrée de jeu Richard Kingburgen, fondateur de Riki Pure. Tout nouveau dans le paysage commercial de Limoilou, ce service d’entretien et de désinfection des refroidisseurs d’eau profite depuis quelques mois à peine d’un marché en pleine expansion dans le grand Québec.Un nombre accru de foyers font usage des fameuses fontaines, « et 4 commerces et institutions sur 5 », évalue le volubile limoulois dans la jeune cinquantaine. Or, des études pilotées par Santé Canada démontrent la piètre qualité de l’eau des refroidisseurs mal entretenus. Le recours de Riki Pure est donc justifié pour le bénéfice de la collectivité. « Contrairement à une idée reçue, insiste Richard, il ne faut pas nettoyer ces appareils uniquement à l’eau de Javel : cela a pour effet de remettre en suspension les germes collés aux parois. » Santé Canada suggère de les désinfecter à tous les deux mois. Lui propose de le faire efficacement deux fois l’an pour la maison, quatre fois dans les commerces. Une clientèle croissante d’aînés qui ne veulent pas « se compliquer la vie » apprécie un service fiable : « J’ai beaucoup de plaisir à parler avec les personnes âgées, d’apprendre sur leur quartier où ils ont grandi. », témoigne le travailleur autonome sur un ton bien personnel riche d’anecdotes savoureuses.L’âme, le caractère vieillot de Limoilou, ses résidents, la réputation de Québec comme « ville où l’on se sent en sécurité » ont grandement motivé Richard, en 2006, à retourner avec sa petite famille dans son quartier d’enfance, Lairet. Un virage majeur de carrière l’attend à Québec après 13 ans à Sherbrooke dans le domaine du vidéo, une belle carrière interrompue par un arrêt obligé de travail qu’il raconte sans amertume. « J’en ai profité pour m’inscrire à l’Atelier de préparation à l’emploi (APE). Là, j’ai pris vraiment conscience de mes forces, de mes habiletés. » Un nouveau défi s’est présenté pour lui dans une grande entreprise de désinfection. « Comme représentant, j’ai vite été sensibilisé au problème criant de malpropreté des fontaines d’eau. »Fort de son expérience de plus de 2 ans dans le domaine, soucieux d’offrir un service à la fois de qualité et personnalisé, l’entrepreneur né préfère dorénavant travailler à son compte sous la bannière Riki Pure. « Riki, pour RIchard KInsbergen », précise-t-il. « Une bonne journée, je peux rencontrer 25 clients, commerçants ou privés, un peu partout dans la ville ! »Certes, la passion du métier se lit dans les yeux de Richard, mais il souhaite tout de même, à plus long terme, se concentrer dans Limoilou. Entre autres pour le bonheur d’une population vieillissante « qui me rappelle la nostalgie de mon enfance! »

Riki Pure 418-953-2925

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.