Québec, ville pour enfants?

Petit parc aménagé il y a quelques années à l'arrière d'une coop d'habitation sise sur de la Canardière. Photo: Jean Cazes. CLIQUER POUR AGRANDIR (Québec Urbain)[ Localisation ]Bien des résidants du centre-ville développent des préjugés envers les “banlieusards”; l’inverse est aussi vrai parmi ces derniers…Certains s’acharnent à promouvoir l’idée que “la ville, c’est pas fait pour les enfants” alors qu’il n’ont jamais vécu la réalité de la vie de quartier. Pourtant, les jeunes que je croise régulièrement dans mon coin n’ont vraiment pas l’air de s’ennuyer, profitant de toutes les ruelles “sales et transversales”, des parcs et des centres de loisirs qui font le charme de Limoilou!Plusieurs lignes de l’article Montréal, ville pour enfant? (Mario Girard, La Presse, 27 septembre 2006, malheureusement disparu sur le Web) se transposent naturellement au cas des quartiers centraux de Québec, en particulier dans un extrait sous-titré “Vive les ruelles”. [ Pour la suite, mon billet paru le 7 novembre 2006 dans Québec Urbain. ]