Raz-de-marée Labeaume

Source : Pierre-André Normandin, Le Soleil, 1er novembre 2009.Maire LabeaumeSans surprise, Régis Labeaume a été réélu maire de Québec avec pas moins de 79,7% des votes, très loin devant ses plus proches rivaux. Mais plus important pour lui, il a également gagné son pari de former une forte majorité à l’hôtel de ville, faisant élire la quasi-totalité de ses candidats.La Ville de Québec a littéralement été balayée par un raz-de-marée Labeaume. Tard dimanche soir, le maire sortant devançait par plus de 70 points son plus proche rival, Jeff Fillion. Avec 1193 des 1264 bureaux de vote dépouillés, le controversé animateur de radio avait reçu l’appui de 8,7% des électeurs. Pour sa part, le candidat à la mairie du Défi vert, Yonnel Bonaventure, suivait non loin, avec 8,1% des votes. (…)De tous les arrondissements, ceux de La Cité-Limoilou et de La Haute-Saint-Charles auront été ceux ayant donné l’appui le moins fort au maire. Les deux seuls indépendants élus sont d’ailleurs situés dans les districts voisins de la Haute-Ville. Les autres districts voisins auront aussi donné les majorités les moins fortes.[ La suite ]

Publicité