La vie après 2008

Source : François Bourque, Le Soleil, 24 décembre 2009.

(…) À ceux qui s’inquiétaient de savoir s’il y aurait une vie à Québec après 2008, le bilan est rassurant :Cirque et Moulin, exposition Bodies, Moulin à paroles commémorant les 250 ans de la bataille des Plaines (controversé, mais très réussi), gala de boxe au Colisée, Coupe Vanier au PEPS… Sans parler de la programmation habituelle, le Festival d’été en tête.Profitant de l’élan, la Ville et le gouvernement du Québec ont relancé les projets d’un nouvel amphithéâtre, de nouveaux équipements sportifs et de championnats du monde.Après plus de 10 ans de silence radio, Québec a recommencé à rêver d’Olympiques, ce qui nous projette quelque part dans les années 2020 ou 2030. (…)Il souhaite que Québec fasse désormais plus dense, plus vert, plus artistique et plus audacieux. Aux promoteurs prêts à le suivre, il propose de pouvoir construire un peu plus haut.Pour bien se faire comprendre, il a amené avec lui une vingtaine d’architectes et de promoteurs à Chicago.À la Cité verte de Saint-Sacrement, qui germe depuis quelques années, l’administration Labeaume veut ajouter deux autres quartiers écolos à D’Estimauville et à la Pointe-aux-Lièvres.Un premier signal a été donné par le fédéral. Après des années d’hésitation, il construira un immeuble LEED à D’Estimauville. (…)Le plus grand disparu de 2009 aura été le Renouveau municipal de Québec, anciennement le Rassemblement populaire. (…)

[ La suite. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir