Des ruelles transformées

Source : Isabelle Chabot, Québec Hebdo, 7 novembre 2010.

La ruelle du parc Atout a une physionomie particulière puisqu’elle joint trois artères: la 3e avenue, la rue de la Canardière et la 8e Rue. (Photo Isabelle Chabot).On en retrouve souvent dans les anciens quartiers ouvriers des villes. Elles sont souvent décorées de cordes à linge supportant les vêtements de multiples couleurs, l’été. Milieu de vie des chats errants, elles demeurent d’une utilité importante pour les locataires et les propriétaires automobilistes habitant les immeubles adjacents. Quelques-unes d’entre elles ont d’ailleurs subi une cure de jeunesse grâce à l’asphaltage ou à l’ajout d’une couche de verdure. La réponse: les ruelles.Deux programmes de revitalisation ont été mis sur pied à la Ville de Québec afin d’offrir l’opportunité aux propriétaires du quartier Montcalm et Limoilou de revamper leur ruelle (...)Un Guide a été conçu par le conseil de quartier du Vieux-Limoilou en collaboration avec l’arrondissement de Limoilou. Le document met la table sur tout ce qu’il faut savoir pour démarrer un projet de revitalisation des ruelles. Une autre publication pour le secteur de La Cité est aussi disponible sur le site de la Ville de Québec. Cliquez sur ce lien : Guide d’aménagement environnemental des ruelles de Québec.

[ La suite. À lire entre autres billets : Les ruelles de Limoilou : mythes, obligations et animation!. ]