Destinée des terrains de la ferme SMA : points de vue environnementaux divergents?

D’un côté, la conservation intégrale de ces terres telle que promue notamment parSMA : Une terre à valoriser. De l’autre, l’article ci-bas…Cela dit, entre quartiers voisins concernés, pourquoi ne pas s’entraider?Pour faire suite à la demande de Marie-France Legault, présidente du Conseil de quartier du Vieux-Moulin, « Le dossier SMA est un dossier important pour le Conseil, puisque ces terres font partie intégrantes de notre quartier. Cependant, le conseil d’administration sera réélu à la fin avril et nous manquons de candidat(e)s. Si vous connaissez des personnes du quartier intéressées à en faire partie, s’il vous plaît qu’elles me contactent dans les meilleurs délais. » En complément d’information, cet article.Oui au dézonage (Source : Christian Savard, président d’Accès transports viables, Le Soleil (Point de vue), 22 mars 2010.

Loin d'en faire une terre sacrée, M. Savard endosse la demande de dézonage de cette terre agricole. Photothèque Le Soleil Yan Doublet.(…) Pour plusieurs opposants, ce lopin a valeur de symbole pour la cohabitation entre activités agricoles et urbaines. Ils en font une terre sacrée. Pourtant, il existe des manières originales et exemplaires de développer ce terrain, à l’image du projet d’éco-quartier projeté plus au Sud. Par exemple, on pourrait exiger la certification LEED pour les bâtiments tout en rendant obligatoire les toitures vertes. Il serait également intéressant d’interdire le stationnement de surface et de limiter le nombre de cases de stationnement, ce qui favoriserait le transport en commun et éviterait l’imperméabilisation par l’asphaltage. Finalement, pourquoi ne pas de conserver, au bénéfice des résidents, un cinquième de la superficie pour l’agriculture urbaine. Ces quelques suggestions auraient l’avantage d’être un rappel de l’ancienne vocation agricole du site. En tous les cas, la Ville de Québec devrait garantir que le sacrifice de ce site évitera d’autres demandes de dézonage. (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : Ferme SMA : non au dézonage, oui aux jardins communautaires. ]