Ferme SMA : non au dézonage, oui aux jardins communautaires

Terres de l’ancienne ferme SMA, vue en direction NO. Photo : Jean cazes, 9 mars 2010.
Terres de l’ancienne ferme SMA, vue en direction NO. Photo : Jean Cazes, 9 mars 2010.
Dans la section « Commentaires », ma propre réflexion sur la vocation de ce site…Source : Annie Morin, Le Soleil, 11 mars 2010.

Publicité

La Ville de Québec possède amplement de terrains vacants pour aménager un nouveau parc technologique sans sacrifier les terres fertiles de l’ancienne ferme SMA, ont plaidé hier les opposants à la demande de dézonage déposée devant la Commission sur la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).Alexandre Turgeon, directeur général du Conseil régional de l’environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, a estimé hier qu’il y avait «plus de 1000 hectares» de terrains en friche ou sous-développés le long des grandes artères de Québec, soit suffisamment d’espace pour accueillir 50 000 unités d’habitation et des milliers d’entreprises. Une estimation qu’il a d’ailleurs qualifiée de «très conservatrice» lors d’audiences publiques tenues dans les locaux de la CPTAQ. (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : L’UPA renonce aux terres de la ferme SMA. ]