Labeaume plaide contre les référendums

Accorderait-on trop d’importance aux doléances de “quelques citoyens”? Beaucoup se posent la question… à tort ou à raison?Source : Pierre-André Normandin, Le Soleil, 13 mai 2010.

Le maire Régis Labeaume tentera de convaincre ses collègues de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) réunis à Québec cette semaine d’endosser son combat pour faire abolir les référendums permettant aux résidants de bloquer des projets dans leur quartier. Pour lui, consulter les citoyens en amont suffit amplement.M. Labeaume estime que ses citoyens ont davantage d’occasions que dans les autres villes de la province pour exprimer leur opinion face aux projets.«À Québec, on est différents. [L’ancien maire] Jean-Paul L’Allier a inventé en quelque sorte la consultation publique. Il a créé les conseils de quartier. La consultation, c’est dans nos moeurs. On est en avance sur tout le monde grâce à Jean-Paul L’Allier. Ce qu’on dit, c’est qu’il est antidémocratique que quelques voisins puissent avoir un droit de vie et de mort sur un projet, alors que nous, on doit penser la ville pour tout le monde.» (…)

[ La suite. ]

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir