Vieux-Limoilou, un quartier toujours en quête d’identité

Panorama N-E. Montage photo : Jean Cazes, 22 janvier 2010.L’institution limouloise Le Shaker (ex Tapis vert, photo ci-contre) fermera ses portes la semaine prochaine pour laisser place à … (selon nos sources)… une pharmacie Jean Coutu! Ouais… Vous allez me dire : « Une 4e pharmacie dans un rayon de 250 m! » Je relance donc le débat sur l’avenir commercial de Limoilou.Quels commerces devraient s’implanter dans le quartier pour satisfaire la population locale ET attirer les foules des autres quartiers en les invitant à « lécher nos vitrines »? D’autres restos, des boutiques de mode, une épicerie fine, des commerces spécialisés…?Bon nombre de commerces locaux attirent déjà les résidents des autres quartiers par leur réputation (Fournée Bio, Boîte à pain, Demers, Caseus, Les Fistons, Le Fun en bouche…). Mais est-ce suffisant?Ne devrait-on pas trouver un moyen pour garder ces valeureux explorateurs une heure de plus dans le Vieux-Limoilou afin qu’ils puissent y découvrir ses nombreux trésors cachés?Une éventuelle future association de commerçants devrait-elle avoir un droit de regard sur la constitution commerciale du quartier?L’exemple de la toute nouvelle boutique pour enfants Rikiki démontre bien que les commerces de spécialité fonctionnent et invitent les gens des autres quartiers à nous payer une petite visite… et pas seulement sur la 3e Avenue.Que vous soyez Limoilois ou d’ailleurs, dites-nous quels commerces vous aimeriez voir fleurir ici! Qui sait, peut-être votre voix sera t-elle entendue…