Le Waterloo de Labeaume

Source : François Cardinal, Cyberpresse (éditorial), 16 décembre 2010.

La Fédération de ski a mis une croix sur la vision du maire de Québec, Régis Labeaume. PHOTO: ÉRICK LABBÉ, FOCUS1.(…) La Fédération internationale de ski (FIS) a mis une croix sur la montagne qui devait accueillir l’épreuve maîtresse des Jeux olympiques tant convoités. Sans le savoir, elle mettait du coup un holà à l’ensemble de la vision de Régis Labeaume.Ce dernier, en effet, a joué un jeu dangereux ces derniers mois, en bâtissant son rêve tel un jeu de cartes, où chacune d’entre elles maintient les autres debout.Le mont à Liguori devait permettre à Québec de déposer sa candidature pour les Jeux olympiques de 2022. Une candidature… qui devait servir à convaincre Ottawa de financer un anneau de glace ainsi qu’un amphithéâtre. Un amphithéâtre… qui devait justifier l’implantation d’une ligne de tramway financée par les gouvernements. Un tramway… qui devait stimuler l’immobilier tout le long de son parcours. (…)

[ La suite. À consulter aussi : Fin au rêve olympique, fin au projet de nouvel amphithéâtre? ]