La plume est plus forte que tout

Source : Antoine Léveillé, Voir (Québec), 20 octobre 2010.

Source : VOIRAly Ndiaye, alias Webster, nous revient avec Le Vieux d’la montagne, un deuxième album qui, après Sagesse immobile, expose des sujets qui lui tiennent à cœur, toujours écrits et exposés avec justesse. Il le dit lui-même sur la pièce Combattants: “Quand ça vient au texte / Je deviens mathématicien”. Un aveu qui sied bien à l’artiste, qui se passionne pour l’auteur Sun Tzu et l’œuvre de Machiavel. “Ça vient de mon éducation “hip-hop-logique”, ce que j’appelle le “Limoilou Starz Académie”, décrit-il. On a une approche intellectuelle du rap. Ton propos, il doit être sensé, tu dois faire des bons textes, des gros textes! Et il faut que ça sonne bien. C’est notre philosophie.” (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : Musique : CEA pour corps et âme et Un roman et une chanson… et une collaboration citoyenne de Webster. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir