Nouvelle publication : "Sacré dépanneur!"

Publiée par les Éditions Héliotrope, cet essai relate une "culture des dépanneurs" toujours bien ancrée dans les quartiers populaires du Québec, malgré la concurrence des grandes chaînes... Un peu comme on l'observe dans Limoilou!L'ouvrage de Judith Lussier a fait récemment l'objet de ce sympathique reportage à l'émission Christiane Charette.Source : Judith Lussier, Renaud-Bray, avril 2010.

Publicité

Sacré dépanneurOn en compte 5 897 au Québec. Du colosse des autoroutes au petit indépendant, en passant par le spécialiste du ver à pêche. En ville, on en trouve à chaque coin de rue. Et dans cette multitude, il y en a toujours un qu'on finit par adopter. Son inventaire hétéroclite dépanne nos matins à la course et comble nos soirées paresseuses. Pour décrire ce petit commerce exceptionnel, il a fallu détourner unmot de son sens habituel. C'était la moindre des choses : le dépanneur allait devenir une véritable icône du Québec, à laquelle il était temps de rendre hommage. (...)

[ La suite. À lire aussi : Limoilou dans les années 1970 (3) : l’épicerie P. Blanchet (400, chemin de la Canardière). ]