Stephen Faulkner : Partir les pieds devant

Source : Antoine Léveillée, Voir Québec, 23 septembre 2010.

Stephen Faulkner: Deux, trois minutes de toune, un texte intelligent, couplet-refrain... Ciao, be-bye, on passe à une autre.Stephen Faulkner reste fidèle à lui-même: un homme affable, direct et chaleureux. Un bum sympathique qui trimballe, mille après mille, des chansons salvatrices. Pierre Jobin, l'instigateur du festival Limoilou m'en chante qui se déroulera à la Salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou du 28 septembre au 3 octobre, l'appelle affectueusement le "bum de la chanson". Mais par respect pour le travail du gars de Montréal, ce cow-boy de ville avec qui Fred Fortin et Dany Placard partagent des affinités musicales, il a préféré intituler le concert auquel Stephen Faulkner participera Une bande d'irréductibles.

[ La suite. ]