L’UPA renonce aux terres de la ferme SMA

Source : Annie Morin, Le Soleil, 9 mars 2010.

Malgré les récents efforts pour éviter l’urbanisation des terres de l’ancienne ferme SMA, l’Union des producteurs agricoles (UPA) persiste et signe : personne n’est désireux de faire de l’agriculture en pleine ville. «Vingt hectares, c’est un beau carré. Le problème, c’est son emplacement», résume Alain Juneau, président du syndicat de base Québec – Jacques-Cartier de l’UPA. «On est en ville : en ville, il y a des maisons tout le tour.» (…)

[ La suite. À lire entre autres billets : Dézonage du secteur D’Estimauville : l’avenir de la ferme SMA. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir