La voie bientôt libre pour le parc technologique (ex-ferme SMA)

Montage photo : Jean Cazes, juillet 2008.Ci-contre, panorama d’une terre (illustrant ce billet) qui n’a rien d’une vulgaire friche ou d’un terrain de « garnotte »…Source: Pierre-André Normandin, Le Soleil, 25 février 2010.

Le dernier obstacle sur la route du parc technologique que souhaite aménager la Ville de Québec à D’Estimauville s’apprête à être levé. La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) juge préférable de sacrifier d’excellentes terres que de voir la ville poursuivre son étalement en périphérie. (…)«La Commission considère qu’il est préférable, pour la protection du territoire et des activités agricoles à long terme, de permettre l’agrandissement de la fonction urbaine à cet endroit plutôt que d’empiéter et de l’étendre sur des terres agricoles en périphérie du périmètre d’urbanisation, là où la pratique de l’agriculture peut être pérenne et durable», peut-on lire dans l’avis préliminaire de la CPTAQ daté du 26 janvier.Seuls deux citoyens s’opposent encore au changement. Ceux-ci réclament plutôt l’aménagement d’un jardin communautaire sur ce terrain de 22 hectares, soit l’équivalent de 45 terrains de football. (…)

[ La suite. À lire aussi : Sauvegarde de la ferme SMA, avant qu’il ne soit trop tard…. ]