Amphithéâtre : 15 000 sièges suffiraient, selon une nouvelle étude

Selon le Mowat Centre de l'Université de Toronto, un bâtiment de 15 000 sièges ne nuirait pas à la rentabilité d'une équipe dans la ville de Québec. Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche.Source : Pierre-André Normandin, Le Soleil, 12 avril 2011.

La ville de Québec n’a pas besoin d’un amphithéâtre de 18 000 sièges à 400 millions $ pour attirer et rentabiliser une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH), soutient une recherche sur les principaux marchés canadiens qui sera dévoilée aujourd’hui. Les auteurs concluent qu’une franchise serait rentable dans la capitale québécoise, mais que le sud de l’Ontario représente un meilleur endroit pour y déménager un club.Le Mowat Centre de l’Université de Toronto dresse mardi un portrait des principaux marchés au pays où la Ligue pourrait déménager une équipe en difficulté, dans un rapport dont ont obtenu copie The Toronto Star, La Presse et Le Soleil. L’analyse La nouvelle économie de la LNH : Pourquoi le Canada peut soutenir 12 équipes avance que le pays devrait compter bien plus que six clubs, surtout devant la piètre performance aux guichets de plusieurs équipes américaines. (…)

[ La suite. À lire notamment : Amphithéâtre de Québec : Le colisée sera-t-il un mirage? ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir