Amphithéâtre : les menaces de poursuites, sont une «épée de Damoclès» - Péladeau

Source : Radio-Canada, 2 juin 2011.

Lors de sa comparution en commission parlementaire, jeudi, le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, a invoqué l'urgence de protéger des poursuites judiciaires l'entente conclue entre son entreprise et la Ville de Québec pour obtenir la gestion du futur amphithéâtre.Selon les termes du contrat, la version finale doit être entérinée avant le 7 septembre prochain. Or, les travaux parlementaires sont sur le point de se terminer et ne reprendront qu'après cette date-butoir, alors qu'une requête pour contester la légalité de l'entente a été déposée en Cour supérieure plus tôt cette semaine. (...)Régis Labeaume en commission parlementaire.« Désolé Montréal, mais c'est ça », dit Labeaume« Il est faux de prétendre que la réalisation du projet fera monter le compte de taxes des contribuables, a déclaré le maire de Québec, Régis Labeaume. Il est faux de prétendre que la Ville assume seule tous les risques financiers. Il est faux de prétendre que le gestionnaire et le locataire ne paieront pas de taxes municipales. Il est faux de prétendre que tous les risques sont à la charge des contribuables et que tous les bénéfices vont à Quebecor Media. » (...)Khadir reste inflexible, l'ADQ boycotte les travaux de la commissionLa position du député Amir Khadir est demeurée inchangée à sa sortie de la commission. Le député montréalais estime toutefois que le maire Labeaume utilise un organisme sans but lucratif pour remettre l'amphithéâtre entre les mains de Quebecor. (...)

[ Dossier - la suite. À lire notamment : Amphithéâtre : le projet de loi privé sur l’entente avec Quebecor est déposé. ]