Centre de compostage : Québec n'a pas de solution de rechange

Source : Valérie Gaudreau, Le Soleil, 5 août 2011.

Publicité

Quoiqu'en dise le maire Régis Labeaume, trouver un autre lieu que celui prévu entre Saint-Augustin et l'aéroport pour installer un centre de compostage à ciel ouvert serait difficilement envisageable. Aucun autre endroit identifié par la Ville de Québec ne convient pour placer une telle installation qui suscite déjà la controverse.L'autre scénario serait de se tourner vers la construction d'un centre de compostage fermé, qui gonflerait la facture jusqu'à 25 millions $, selon des évaluations basées sur l'expérience de la Ville de Hamilton. (...)Choisir un centre fermé occasionnerait toutefois des dépenses. Selon une évaluation de la firme Solinov datée de mars 2009, la construction d'un tel bâtiment coûte de 25 à 30 millions $.Le conseiller indépendant Jean Guilbault, qui possède une terre à proximité du site choisi, est aussi de ceux qui s'opposent à un centre ouvert. Il plaide plutôt pour un centre fermé plus près de la future usine de biométhanisation [ci-haut], à la baie de Beauport. «On sauverait sur le transport», estime le conseiller du district Laurentien. (...)

[ La suite. À consulter aussi : Saint-Augustin opposée au centre de compostage. ]