Cinéma dans St-Roch : une occasion pour revitaliser le quartier

Source : Normand Provencher, Le Soleil, 29 novembre 2011.

Le futur complexe de cinéma au centre-ville de Québec, dont l’ouverture est prévue pour le printemps 2014, s’inscrit dans une démarche de revitalisation du quartier Saint-Roch. D’où l’idée de son promoteur, Christian Yaccarini, de transformer la rue Saint-Anselme en artère piétonne entre Saint-Vallier et Saint-Joseph.«Tant qu’à ouvrir un cinéma dans Saint-Roch, autant faire d’une pierre deux coups et revitaliser ce quartier qui demeure très fragile», indique au Soleil le président de la Société de développement Angus, rencontré lundi à Montréal, à l’occasion de la réouverture des trois salles de cinéma d’Excentris [ci-contre], dont il est le maître d’oeuvre. (…)Construit au coût de 20 millions $, grâce à une mise de fonds d’Angus et un prêt conjoint de la Sodec et de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, le futur complexe cinématographique comptera entre 7 et 10 salles. (…)Le promoteur n’a aucun doute sur la survie d’un cinéma au centre-ville. «Québec possède la meilleure rentabilité par siège au Québec. Québec est une ville de cinéma.» (…)M. Yaccarini compte offrir une programmation éclectique, des films américains bien sûr, mais aussi des oeuvres plus pointues. (…)En attendant la levée de la première pelletée de terre, prévue si tout va bien au printemps 2013, M. Yaccarini pourra bientôt compter sur une étude de marché afin de mieux connaître les habitudes des cinéphiles de Québec.«Que faut-il faire pour amener un jeune de Limoilou à voir un film dans nos salles? Et la clientèle du quartier Montcalm, comment l’inciter à venir en basse-ville?»

[ La suite. À lire notamment : Un cinéma “idéalisé” au centre-ville… ]

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.