Des cinéphiles rêvent au retour de salles au centre-ville de Québec

Source : Sophie Gail, Le Soleil, 11 août 2011.

Seriez-vous prêts à acheter des billets pour aller voir un film dans un cinéma inexistant? L'idée peut paraître loufoque, mais elle prend forme dans l'esprit d'un des partisans du retour de salles dans le centre-ville de Québec.«On a besoin d'argent et du soutien de la population. On peut vendre des billets à 10 $, ça nous permet d'amasser des fonds pour le futur cinéma au centre-ville, en plus de nous permettre de sentir le pouls de la population. Si les gens achètent massivement des billets, ça nous donne un bon argument auprès des investisseurs», dit Jacques Beaudet, directeur de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Québec. Et ça garantit un certain achalandage pour les premières projections.Si le cinéma ne voit pas le jour, les billets symboliseront le rêve inatteignable, mais l'argent versé resterait un investissement, puisqu'il viendrait gonfler les coffres d'un fonds pour les artistes émergents... «ou quelque chose comme ça», précise M. Beaudet, qui rumine encore l'idée pour lui donner une forme convaincante. (...)

[ La suite. À consulter notamment : Le Facebook « Pour un cinéma au centre-ville de Québec » et Vers un nouveau cinéma en Basse-Ville? ]