Communauto s'inspire du BIXI pour un projet pilote

Un projet pilote permettra aux propriétaires de voiture de louer leur véhicule aux abonnés de Communauto. Photothèque Le Soleil, Érick Labbé.Source : Annie Morin, Le Soleil, 29 avril 2011.

Louer l'automobile du voisin ou sauter dans un véhicule en libre-service à la BIXI? Communauto, le leader de l'autopartage, multiplie les options pour se déplacer à Québec et au Québec sans posséder sa propre voiture.L'arrondissement Sainte-Foy à Québec et le quartier Rosemont à Montréal sont maintenant ciblés pour tenter l'expérience du prêt entre personnes (PEP), qui permet à un propriétaire de louer son véhicule aux abonnés de Communauto. Le projet pilote démarre ces jours-ci avec la relance des quelque 400 intéressés qui sont disposés à partager leur voiture moyennant rémunération. Il durera tout l'été et s'étirera peut-être même à l'automne, question de bien roder le système. (...)Dans la même veine, Communauto a aussi annoncé hier son intention de lancer le libre-service intégral (LSI), une variante du service d'autopartage. Le LSI permet de louer une automobile de façon spontanée, où qu'elle se trouve, et de la laisser là où on se rend, à l'intérieur d'un quadrilatère déterminé. C'est le principe des vélos BIXI, qui sont très populaires à Montréal et tenteront une percée à Québec cet été. (...)

[ La suite. À consulter également, dans La Presse : Après les BIXI, les voitures libre-service. À lire aussi : Benoît Robert: Depuis 15 ans, le créateur de Communauto concilie économie, environnement et valeurs humanistes (Québec Urbain). ]