La culture du riz au coeur de Limoilou

Source : Claudette Samson, Le Soleil, 6 octobre 2011.

(...) Il y a deux ans, la capitale accueillait ses premiers ressortissants du Bhoutan, un petit pays de l'Himalaya. À ce jour, plus de 500 réfugiés de ce pays ont emménagé dans les différents quartiers de la capitale. La plupart d'entre eux suivent des cours de francisation à l'école secondaire ou au cégep, mais un groupe plus âgé a été pris en charge par le centre d'alphabétisation Lis-moi tout Limoilou. Ce sont des gens qui étaient analphabètes dans leur langue et qui ne pouvaient être francisés à partir de l'écriture, explique leur professeure, Suzanne Laroche. L'apprentissage de leur nouvelle langue se fait donc par l'entremise de photos et d'images, dans le cadre d'un projet pilote soutenu par le ministère de l'Immigration.Dans l'immeuble qui leur sert d'école à Limoilou, leur chemin a croisé celui des membres d'Éco-Quartier, qui, eux, s'intéressent à l'écologie urbaine et à la citoyenneté responsable. (...)

[ La suite (vidéo). À lire notamment : Éco-Quartier fête ses dix ans. ]