Dépenses d'immobilisations : 1,6 milliard $ pour 2012-2013-2014

Source : Stéphanie Martin, Le Soleil, 30 novembre 2011.

En effet, 359 millions $ sont consacrés au Réseau de transport de la Capitale et 472,6 millions $ serviront à entretenir et à assurer la réfection des infrastructures déjà existantes, une des priorités pour l'administration Labeaume.Cela laisse 777,1 millions $ pour les projets en développement. L'am­phithéâtre gobera une grande part de ces dépenses avec 309,5 millions $, dont 154 millions $ sont à la charge de la Ville. (...)Côté environnement, la Ville donne un grand coup avec l'usine de biométhanisation [ci-contre], pour laquelle 49,4 millions $ sont réservés. (...)Les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de D'Estimauville émergeront aussi de terre au cours des prochaines années grâce à un montant de 29 millions $ sur un projet total de 35,2 millions $. Alors que le résultat des appels d'offres pour le projet de D'Estimauville sera dévoilé en décembre, il faudra patienter jusqu'en février pour celui de la Pointe-aux-Lièvres, car la Ville veut connaître l'ampleur de la décontamination à effectuer. (...)Principaux projets pour 2012-2013-2014> 472,6 millions $: entretien et réfection des infrastructures déjà en place dans la ville> 309,5 millions $: construction de l'amphithéâtre. Cela s'ajoute aux 14,5 millions $ déjà investis en 2011. 76 millions $ s'ajouteront en 2015> 21,6 millions $: construction de logements sociaux. La Ville ajoute aussi 30 millions $ en bonification des sommes consacrées au programme Rénovation Québec> 16 millions $: projet de construction d'un complexe sportif et communautaire dans le secteur D'Estimauville

[ La suite.]