Écoquartier : la leçon de Londres

BedZED vit de l'énergie solaire, mais est aussi branché aux réseaux d'électricité et de gaz. Photothèque Le Soleil.Source : François Bourque, Le Soleil, 14 mai 2011.

Le projet était pour l'époque révolutionnaire et a inspiré d'autres écoquartiers d'Angleterre et d'ailleurs depuis bientôt une décennie.Un quartier de la lointaine banlieue de Londres où les résidants allaient pouvoir «vivre vert», c'est-à-dire : économiser l'eau et l'énergie, recycler les ordures, brancher la voiture électrique à la porte ou se déplacer à vélo ou en transport public.Une architecture novatrice qui permet à tous les logements, même à ceux aux étages, d'avoir un coin de jardin ou une grande terrasse verte privée.L'écoquartier BedZED, au sud de Londres, figurait sur la liste de projets résidentiels inspirants que des architectes de Québec ont fait circuler l'an dernier à l'hôtel de ville.Ce n'est pas le modèle qu'a finalement retenu l'administration Labeaume pour les quartiers verts à D'Estimauville et à la Pointe-aux-Lièvres. (...)

[ La suite. À lire notamment : Écoquartiers : La mixité sociale sera-t-elle au rendez-vous? et Écoquartiers D’Estimauville et de la Pointe-aux-Lièvres : rappel. ]