Fermeture de Papiers White Birch : les ex-employés en furie

Source : Marie-Pier Duplessis, Le Soleil, 10 décembre 2011.

(…) La colère plus que la tristesse était au rendez-vous chez les quelques centaines de travailleurs et ex-travailleurs venus manifester en face de l’usine Stadacona de Papiers White Birch, alors que les machines de la papetière fondée en 1927 ont arrêté de fonctionner en fin d’après-midi hier.Au même moment où les employés protestaient contre la fermeture temporaire, qu’ils continuent de percevoir comme un «lock-out déguisé», le juge Robert Mongeon a rejeté la requête du syndicat en statuant que l’entreprise se trouve dans un contexte de restructuration économique. (…)

[ La suite. À lire notamment : Fermeture de Papiers White Birch : la dernière journée à l’usine. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir