Fin des courses à l’hippodrome : le Club Jockey garde bon espoir

Source : Stéphanie Martin, Le Soleil, 17 novembre 2011.

Le Club Jockey du Québec, qui organise les courses depuis deux ans à l’hippodrome, ne baisse pas les bras devant la volonté de la Ville de chasser les courses du terrain de l’hippodrome.Même si le document d’appel d’offres pour le chantier qui s’ouvrira bientôt à ExpoCité fait clairement état de la disparition de la piste de course à moyen terme pour la remplacer par un «site événementiel», le directeur général du Club Jockey ne perd pas espoir de pouvoir «s’insérer quelque part dans le nouveau projet de la Ville». (…)Rien de décidé pour 2013(…) S’il advenait que la piste de Québec soit fermée, le Club Jockey, qui y concentre ses activités, devra se trouver «une autre option» et poursuivre ses activités ailleurs au Québec. Ce que M. [Vincent] Trudel (directeur général du Club Jockey) trouverait dommage puisque, selon lui, son organisation a réussi à relancer les courses à Québec, après l’échec d’Attractions hippiques au début 2010. (…)

[ La suite. À lire notamment : Un «site événementiel» à la place de l’hippodrome. ]

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir