La revitalisation des rives de la Saint-Charles racontée par un amoureux de Québec

La rivière avant les travaux de revitalisation. Photo Jocelyn Boily.
La rivière avant les travaux de revitalisation. Photo : Jocelyn Boily.
Découvert au hasard de mes recherches, et toujours d’actualité. Salutations à Jocelyn pour cette lettre, en passant!Les berges de la rivière Saint-Charles, à Québec, une revitalisation réussie. Photo Jocelyn Boily.Voyez la beauté au centre-ville (Source : Jocelyn Boily, Le Soleil – Opinion, 3 août 2009.)

(…) Une brève lecture de l’histoire nous apprend qu’au 19e siècle, construction navale et activités portuaires intenses dégradent lourdement la Saint-Charles et de ce fait les berges étaient boudées par les habitants riverains. De plus, le paysage a été longuement marqué par la présence d’usines désaffectées et de dépotoirs municipaux, sans parler des égouts qui se déversaient dans les eaux de la rivière.Par la suite divers projets de revitalisation des berges sont évoqués durant la seconde moitié du 20e siècle, mais sans d’effort réel et encore moins de réalisation. C’est en 1966 que le maire de Québec Gilles Lamontagne annonce, du bout des lèvres un assainissement possible de notre cours d’eau. D’ailleurs sur les esquisses du projet, on pouvait voir des marinas, une piscine, des berges fréquentées, de l’habitation et de la verdure. (…)

[ La suite. À consulter entre autres billets : Histoire de la patinoire de la Saint-Charles (1) : Allons patiner sur la rivière! et La rivière Saint-Charles : dégradation et renaissance d’une rivière urbaine. ]