L'intello du rap

Photo : Jocelyn Michel pour L'actualité.Source : André Ducharme, L'actualité, 15 mai 2011.

Pas de jean "extralarge", de chaîne en or, de poupoune en string pendue à son cou. Webster (Ali Ndiale), 31 ans, pratique un rap conscient, facétieux, un brin moraliste. Présentation : "Je suis un Sénékeb, un métis pure laine de Limoilou. Je fais du rap depuis que j'ai 15 ans. J'essaie d'utiliser mon talent et ma notoriété à des fins sociales."Fils d'un Sénégalais et d'une Québécoise, tous deux enseignants et militants, qui lui ont appris à ne pas être un suiveur, Webster (comme le dictionnaire) anime au Québec, mais aussi aux États-Unis - et en français -, des ateliers d'écriture, prononce des conférences sur le hip-hop et donne des spectacles, bien sûr. Il lançait il y a peu son deuxième album solo en français,Le vieux d'la montagne, où il est question de discrimination, d'économie mondiale, d'éducation... (...)

[ L'article. À lire aussi : La plume est plus forte que tout. ]