La vague orange s'empare de Beauport-Limoilou!

Raymond Côté : « J’avais à vous dire, là où je suis très heureux, c’est de voir Jack Layton que j’ai eu le plaisir d’accueillir un lundi matin à Québec, voir son rêve - huit ans de travail - se réaliser, de voir le NPD réémerger au Québec, mais réémerger pas à peu près (…) »
Le suspense fut de courte durée. cover iphone 5 5s se La vague orange qui a soufflé sur le Québec n’a épargné aucun parti, aucun candidat. iphone 6 6s hoesje Autant les ministres conservateurs, autant les députés présents depuis de longues années que les candidats les plus intéressants ont tous dû tour à tour s’incliner devant cette vague.Rarement aura-t-on vu un réalignement si important de l’électorat : de la droite sur l’échiquier vers un parti résolument à gauche. cover iphone 6 6s Raymond Côté, du Nouveau Parti Démocratique, est donc le nouveau député de la circonscription avec plus de 45% des votes. iphone 11 pro hoesje La députée sortante, Sylvie Boucher, souvent critiquée pour son absence dans le comté, mord la poussière, elle qui tentait de se faire réélire pour un troisième mandat. iphone 11 hoesje Le candidat du Bloc Québécois, Michel Létourneau, qui était au nez-à-nez avec le candidat du NPD dans les derniers jours, aura vu ses appuis fondre littéralement au profit du NPD, tout comme la libérale Lorraine Chartier qui n'a réussi à récolter qu'un faible 6% des votes.C’est donc dire que les électeurs ont vu dans la montée du NPD dans les sondages une opportunité de défaire les conservateurs, expliquant le repli stratégique des votes vers le NPD.

Publicité