Le rappeur Webster contre la présence de Légitime Violence à Envol et Macadam

Source : Ian Bussière, Le Soleil, 11 septembre 2011.

Publicité

Après avoir vu son groupe Limoilou Starz retiré de la programmation d'Envol et Macadam en 2002, le rappeur Aly Ndiaye, alias Webster, considère que le festival de musique alternative applique une politique de deux poids, deux mesures, en gardant à son programme cette année le groupe Légitime Violence, critiqué pour son ultranationalisme et ses reprises de pièces du groupe antisémite français Evil Skins.«Je trouve ça vraiment déplorable», a commenté au Soleil le rappeur dont le père est Sénégalais et la mère Québécoise et qui donne parfois des conférences sur le racisme dans les écoles. Même si Philippe, de Légitime Violence, a nié dans nos pages que son groupe soit néonazi ou fasciste, le rappeur n'a pas été convaincu par ses explications. (...)

[ La suite. À lire notamment : L’intello du rap. ]